tout ce qui se passe dans votre tete
je te souhaite la bienvenue sur le forum la seule chose que je te demande c 'est une petite presentation obligatoire pour nous permettre de nous connaitre tout simplement et est pour moi un respect de courtoisie bien merçi a toi
tout ce qui se passe dans votre tete

forum amical ou on parle de tout et de rien
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 France: 8 cadavres de nouveau-nés retrouvés dans un jardin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ISALATIGRESSE

avatar

Messages : 1628
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 43

MessageSujet: France: 8 cadavres de nouveau-nés retrouvés dans un jardin   Mer 28 Juil - 23:06

France: 8 cadavres de nouveau-nés retrouvés dans un jardin
Huit cadavres de nouveau-nés ont été retrouvés dans un pavillon et un jardin du village de Villers-au-Tertre, près de Douai dans le nord de la France. Leurs parents présumés ont été placés en garde à vue.



Huit cadavres de nouveau-nés ont été retrouvés à "deux endroits différents" dans un pavillon et un jardin du village de Villers-au-Tertre, près de Douai dans le nord de la France, et leurs parents présumés ont été placés mardi en garde à vue, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Le père et la mère, âgés tous deux d'environ 45 ans, étaient encore en garde à vue mercredi dans les locaux de la gendarmerie. Le parquet de Douai doit ouvrir jeudi matin une instruction judiciaire, lors de laquelle ils devraient être mis en examen, selon cette source. Des gendarmes effectuaient toujours mercredi soir des recherches dans la commune de Villers, où se trouvaient notamment des brigades cynophiles, selon la gendarmerie qui évoque "une enquête pour des faits criminels".

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chezisaetcompagnies.forumpersos.com
ISALATIGRESSE

avatar

Messages : 1628
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 43

MessageSujet: Re: France: 8 cadavres de nouveau-nés retrouvés dans un jardin   Jeu 29 Juil - 17:52

Infanticides: les filles de Dominique se confient
Selon le journal « La Voix du Nord », les deux filles des époux Cottrez étaient présentes ce jeudi à 9h00 au tribunal de grande instance de Douai. Elles étaient venues « soutenir » leurs parents, selon leurs dires.


V. et E., âgées de 21 et 22 ans, ont accepté de parler du drame qui les touche et auquel elles ont échappé, les infanticides ayant eu lieu après leurs naissances, entre 1989 et 2006, selon le procureur du Roi de Douai. « Ça fait deux jours qu'on est au courant, c'est l'incompréhension », expliquait la cadette ce matin au journal "La Voix du Nord". « On n'a jamais rien remarqué. Elle (Dominique, leur mère, ndlr) avait des moments de fatigue, c'est vrai, mais elle travaillait presque vingt-quatre heures sur vingt-quatre, entre son travail d'aide soignante à domicile et les tâches ménagères à la maison », ont-elles assuré.



Une mère "secrète" mais toujours là pour aider

Elles ont décrit leur mère comme une femme courageuse qui ne se plaignait jamais, mais aussi comme une femme qui se livrait peu. « Maman, elle était secrète », confiait la plus jeune. « Mais elle ne nous a jamais jugées, elle nous accompagnait, nous soutenait... » Aujourd’hui mères à leur tour de deux petits garçons, les jeunes femmes soulignent l’aide que leur mère leur a toujours apporté, comme lors de la naissance du garçon de l'aînée : « J'élève seule mon enfant. Maman était là à la maternité avec moi pour l'accouchement, c'est elle qui l'a porté, qui l'a habillé... On avait toutes les deux les larmes aux yeux. » Depuis lors, Dominique gardait régulièrement et volontiers ses deux petits-enfants.



Elles espèrent que Dominique sera soignée

Elles souhaitent aujourd’hui que leur mère bénéficie d'un traitement psychologique et qu'elle soit soignée. « Maintenant que ça se sait, elle doit se sentir soulagée. Elle n'a plus rien à cacher. » Leur vœu sera peut-être exaucé comme le premier l’a été. Elles espéraient en effet ce matin que leur père serait laissé libre, ce qui fut le cas.



Le portrait du couple selon les voisins



Un père actif, faisant partie du conseil municipal, et une mère effacée

Arrêtés mardi, les époux Cottrez sont décrits par leurs voisins comme des gens sans histoire, le père faisant même partie du conseil municipal de Villers, selon le maire Patrick Mercier. "C'était son troisième mandat. C'était un bénévole, quelqu'un de respectable", a expliqué l'élu ce jeudi matin devant des journalistes. La mère "est une personne qui sortait très peu, qui participait peu à la vie de la commune", a-t-il ajouté, précisant qu'elle avait "un problème de poids", qui pourrait expliquer que ses grossesses soient passées inaperçues. "Personne ne s'est rendu compte de quoi que ce soit", a souligné le maire. Décrits comme avenants, serviables, polis et courtois, les interpellés sont donc également parents de deux filles âgées d'une vingtaine d'années, qui ont elles-mêmes des enfants.



Le curé du village sous le choc

Dans le village de Villers-sur-Tertre, jeudi matin, le curé du village avait disposé huit petites bougies devant le portail de la maison où résidait le couple. Ce portail a été recouvert de couvertures par les gendarmes pour masquer l'enceinte de la maison. "J'ai une pensée pour tous les enfants du monde. J'ai une pensée pour ces petits qui n'ont pas demandé à naître et qu'on jette quelques heures après", a déclaré l'abbé Robert Meignotte devant des journalistes. "Je suis très ému, je baptise cinq enfants tous les dimanches dans les 17 villages de la paroisse. On ne jette pas des enfants comme ça dans des sacs poubelle. On ne comprend pas", a-t-il ajouté.

Ce jeudi matin, le village de 620 âmes était calme en dehors de l'agitation des nombreux journalistes venus de plusieurs pays européens. Les habitants de Villers exprimaient leur imcompréhension et leur choc devant le drame, mais se montraient plutôt bienveillants à l'égard des parents.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chezisaetcompagnies.forumpersos.com
ISALATIGRESSE

avatar

Messages : 1628
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 43

MessageSujet: Re: France: 8 cadavres de nouveau-nés retrouvés dans un jardin   Jeu 29 Juil - 17:55

Elle a tué huit de ses nouveaux-nés de sang froid
Huit cadavres de nouveau-nés ont été retrouvés dans une maison et un jardin du village de Villers-au-Tertre, près de Douai dans le nord de la France. La mère est en aveux, expliquant que ces grossesses n'étaient pas désirées. Elle n'invoque pas le déni de grossesse.



La plus célèbre affaire
L'affaire de ce type la plus célèbre est celle des époux Courjault, dans laquelle Véronique Courjault, 41 ans, avait été condamnée le 18 juin 2009, à 8 ans d'emprisonnement pour le meurtre de trois nouveau-nés, commis en 1999 en France, en 2002 et 2003 en Corée du Sud, à l'insu de son mari. Des affaires comportant cinq, voire six ou sept infanticides, ont été également connues ces dernières années en France.


Il s'agirait de la plus importante affaire d'infanticide ayant jamais eu lieu en France. Dominique Cottrez, aide soignante de 45 ans résidant à Villers-au-Tertre, près de Douai, a avoué avoir étouffé huit nouveau-nés (sur les 10 enfants qu’elle a eu avec Pierre-Marie, son mari) de sang froid et avoir enterrés leurs cadavres, retrouvés cette semaine. Elle a été mise en examen (inculpée) pour "homicides volontaires de mineurs de moins de 15 ans" et a été écrouée. Elle encourt la réclusion à perpétuité. Des expertises médicales et psychiatriques devront évaluer son degré de responsabilité pénale. Son mari, lui, ne savait apparemment rien des agissements de sa femme. Il n’a pas été mis en examen et a été laissé en liberté. Les époux sont par ailleurs parents de deux filles d'une vingtaine d'années, nées avant le début des infanticides, et elles-mêmes mères à leur tour.

> VIDEOS: LES REPORTAGES DU 13H



Deux cadavres dans un jardin, six autres dans le garage

Samedi, les nouveaux propriétaires d’une maison qui appartenait auparavant aux parents de Dominique Cottrez, avaient fait la première macabre découverte dans leur jardin. Alors qu'ils s'apprêtaient à replanter un arbre, ils sont tombés sur les ossements de deux nouveau-nés dans des sacs en plastique enfouis sous terre. Sous le choc, ils ont aussitôt alerté la gendarmerie. Les enquêteurs, aidés de cinq chiens et deux maitres-chiens, ont ensuite fait des recherches dans la maison actuelle du couple Cottrez. C’est là qu’ils ont retrouvé six autres cadavres de bébés, cachés par des objets dans le garage.



Pas de deni de grossesse: elle ne voulait simplement ni contraceptifs, ni nouvel enfant...

Selon le procureur de Douai, Eric Vaillant, les naissances de ces 8 enfants ont eu lieu entre 1989 et 2006. La mère infanticide a expliqué avoir étouffé les bébés qu'elle venait de mettre au monde, mais le déni de grossesse est "un mobile qui n'a pas du tout été avancé" par la mère soupçonnée, a précisé le procureur. Dominique Cottrez a indiqué qu'elle "se rendait parfaitement compte de ses grossesses". "Elle explique qu'elle ne voulait plus d'enfants (après la naissance de leurs deux premières filles, ndlr) et qu'elle ne voulait pas voir de médecin pour un moyen de contraception", a ajouté le magistrat. Elle a expliqué que son premier accouchement s'était "mal passé du fait de sa forte corpulence et qu'à ce titre, elle ne voulait plus voir de médecin".



Le père ne se serait rendu compte de rien à cause de la corpulence de sa femme

Mme Cottrez a également affirmé que son mari ne savait rien, ni des grossesses, ni des homicides. Ce dernier a confirmé ses dires. Pierre-Marie Cottrez, le père des enfants et charpentier du même âge que sa femme, avait lui aussi affirmé aux enquêteurs qu'il n'était pas au courant des grossesses, confirmant les propos de son épouse. Contrairement donc à ce qui avait été annoncé dans un premier temps, Pierre-Marie Cottrez n'a donc pas été mis en examen pour "non dénonciation de crimes et recels de cadavres", comme l'avait pourtant requis le parquet. Il a été laissé libre. Toujours selon le procureur de Douai, le fait qu'elle soit de forte corpulence (dans les 130kg, ndlr) expliquerait que son mari ne se soit rendu compte de rien.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chezisaetcompagnies.forumpersos.com
ISALATIGRESSE

avatar

Messages : 1628
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 43

MessageSujet: Re: France: 8 cadavres de nouveau-nés retrouvés dans un jardin   Jeu 29 Juil - 17:59

La femme soupçonnée d'avoir tué ses huit nouveau-nés retrouvés morts à Villers-au-Tertre, dans le nord de la France, n'a pas "avancé" le mobile du déni de grossesse, a indiqué jeudi à la presse le procureur de Douai.
Le déni de grossesse (le fait pour une femme enceinte de ne pas avoir conscience de l'être) est "un mobile qui n'a pas du tout été avancé" par la mère soupçonnée d'avoir tué les bébés, a déclaré le procureur. Dominique Cottrez, a été inculpée (mise en examen) jeudi pour "homicides volontaires sur mineurs de moins de 15 ans". Son mari, Pierre-Marie Cottrez, n'a pour sa part pas été inculpé, a poursuivi le procureur. Le parquet avait requis à son encontre une inculpation pour "non dénonciation de crimes et recels de cadavres", mais il n'a pas été suivi par le juge d'instruction. Une source du parquet avait indiqué auparavant que M. Cottrez avait été inculpé pour ces chefs. Samedi, les nouveaux propriétaires d'une maison qui appartenait auparavant aux parents de Mme Cottrez, avaient trouvé dans leur jardin des ossements des deux premiers cadavres et alerté la gendarmerie. Les enquêteurs avaient ensuite retrouvé six autres cadavres dans la maison du couple Cottrez.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chezisaetcompagnies.forumpersos.com
ISALATIGRESSE

avatar

Messages : 1628
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 43

MessageSujet: Re: France: 8 cadavres de nouveau-nés retrouvés dans un jardin   Ven 30 Juil - 17:52

Infanticides: la mère "soulagée" par la révélation de l'affaire
Libérée d'un lourd secret vieux de 20 ans, Dominique Cottrez, soupçonnée d'avoir tué huit de ses nouveau-nés à Villers-au-Tertre, éprouverait un certain "soulagement". C'est ce qu'assure son avocat ce vendredi matin.



Dominique Cottrez vient de passer sa première nuit en prison. Selon son avocat Frank Berton, cette mère soupçonnée d'avoir tué huit de ses nouveau-nés à Villers-au-Tertre éprouve "une sorte de soulagement" après la révélation des faits et sa mise en examen. Joint au téléphone, Me Berton a également estimé que le procureur de la République de Douai, qui avait écarté a priori la thèse du déni de grossesse, était allé "un peu vite".



L'avocat lillois, dont une collaboratrice a assisté la mère infanticide présumée lors de sa mise en examen jeudi au palais de justice de Douai, a décrit une femme "assez éprouvée, fatiguée, et abattue", qui se trouve dans un "état de confusion assez important".



Libérée d'un lourd secret

Il voit sa cliente libérée d'un lourd secret vieux de 20 ans. "Elle n'a plus à porter ça sur sa conscience et c'est aussi une sorte de soulagement", a déclaré Me Berton. "Les expertises vont déterminer maintenant son état psychologique (...) il y a de réelles questions psychologiques et psychiatriques qui vont être posées", a-t-il ajouté.

L'avocat a par ailleurs souligné que sa cliente, mise en examen pour meurtres sur mineurs de moins de 15 ans, "n'a pas tergiversé au moment de son audition", indiquant après la découverte des deux premiers corps, que six autres se trouvaient dans son garage. "Pour elle, elle dit l'essentiel. Savoir analyser pourquoi, ça elle n'en sait rien", a-t-il poursuivi.

Il a par ailleurs estimé que sur les huit infanticides, cinq ou six sont susceptibles d'être prescrits du fait de l'ancienneté des faits.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chezisaetcompagnies.forumpersos.com
ISALATIGRESSE

avatar

Messages : 1628
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 43

MessageSujet: Re: France: 8 cadavres de nouveau-nés retrouvés dans un jardin   Ven 30 Juil - 17:59

Infanticides: Dominique n'est "pas une serial killer"
Sophie Marinopoulos, psychanalyste à la maternité de Nantes, déjà confrontée à plusieurs cas d'infanticides, ne considère pas une femme qui tue huit de ses nouveau-nés comme "une sérial killeur", mais la voit "dans le déni ou la dénégation", avec une grande souffrance.



Dominique Cottrez a tué 8 de ses nouveau-nés. Un chiffre qui la place en tête du nombre d'infanticides en France, et qui a été qualifié de "hors normes" par le procureur de la République de Douai. Mais pour la psychanalyste spécialisée Sophie Marinopoulos, "ce n'est pas une serial killer !". Elle explique la nuance: "Les serial killers anticipent leurs crimes, ils organisent leur crime, ils choisissent une proie et jouissent de ce qu'ils vont faire. A ma connaissance, les femmes n'organisent pas leur grossesse pour pouvoir tuer les enfants. Il faut bien faire la différence."



Responsable pour un policier, irresponsable pour un psy

Ayant vu de nombreux cas de néonaticides, donc d'infanticides de nouveau-nés, la spécialiste dégage une constante chez les mères. "Le déni et la dénégation sont les mécanismes majeurs. La dénégation c'est : ‘je sais mais je ne veux pas savoir’. C'est compliqué, parce que si pour un policier, oui, elle savait qu'elle était enceinte, pour un psy, non. C'est un mécanisme psychique de défense. On est dans l'étrangeté de la défense du psychisme mis en place pour éviter une souffrance intense", explique Mme Marinopoulos.



Comment en arrivent-elles à tuer de sang froid ? Par "déni"

"Ces femmes sont dans un moment de détresse, de panique intense dans lequel il faut qu'elles arrivent à sauver leur peau. Car n'oublions pas qu'une femme qui accouche risque toujours sa vie. Tout ce que ces femmes veulent fuir d'une réalité, arrive au triple galop au moment des douleurs de l'accouchement", explique encore la psychanalyste, qui a pu observer plusieurs signes avant-coureurs de tels drames : "Dans les maternités, une femme qui ne se fait pas suivre et arrive à sept mois de grossesse, accouche et rentre chez elle (...) le déni est banalisé. Dans tous les dossiers que je connais, la dernière grossesse avant le néonaticide était une grossesse avec un déni et une dénégation : mal suivie, pas annoncée, arrivée catastrophe à la maternité, accouchement dans les toilettes... Avant on supportait les grossesses nerveuses. Les seins qui gonflent, l'arrêt des règles alors qu'il y a pas de bébé, on le croyait, on parlait ‘d'originales’. Mais le déni, on ne veut pas y croire."


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chezisaetcompagnies.forumpersos.com
ISALATIGRESSE

avatar

Messages : 1628
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 43

MessageSujet: Re: France: 8 cadavres de nouveau-nés retrouvés dans un jardin   Ven 30 Juil - 18:06

Infanticides: mari et famille n’accablent pas Dominique mais veulent la comprendre
Pierre-Marie Cottrez, le mari de Dominique, inculpée d’homicides volontaires après la découverte de huit cadavres de nouveau-nés, qu'elle a reconnue comme les siens, "veut comprendre" ce qui s'est passé, a indiqué ce vendredi son avocat.



Pierre-Marie Cottrez (photo) "n'est pas dans la vindicte par rapport à son épouse, il a le mérite de vouloir comprendre", a assuré Pierre-Jean Gribouva, son avocat. Il est, selon lui, "encore au stade de l'incompréhension", 24 heures après avoir été entendu comme témoin assisté par le juge d'instruction, qui ne l'a pas mis en examen, contrairement aux réquisitions du parquet.



Un choc

"Il a tout découvert au cours de la garde à vue, au cours des déclarations de son épouse. Lui, n'était pas au courant", a affirmé son avocat. "Il découvre tout, comme les gendarmes l'ont découvert au fur et à mesure, comme nous professionnels l'avons découvert, comme le citoyen lambda l'a découvert. C'est un choc".



Un peu apaisé grâce à ses filles

Quelques heures après avoir reçu son client, qui a quitté le village de Villers pour se mettre au vert, Me Gribouva estime l'avoir trouvé "plus apaisé ce matin". "Il était encore hier sous un choc monumental, très affecté, sous le coup de l'émotion", a-t-il ajouté. "Même si l'émotion est toujours présente aujourd'hui, le fait qu'il soit libéré, présent avec ses filles pour l'accompagner, il était un peu plus apaisé et il a confiance en la justice", affirme son avocat.



L’union sacrée de la famille

Me Gribouva ajoute, à propos de Dominique Cottrez, que son client "a parfaitement conscience de la femme qu'elle est, (...) de ce qu'elle vaut": "on ne peut pas la réduire à ses actes (les infanticides) et en tout cas, ses actes méritent d'être compris, expliqués". "A ce stade des choses, on est dans le soutien, c'est l'union sacrée dans la famille, le père, les enfants, sont tous soudés", affirme-t-il.



Déni de grossesse ou grave trouble d’ordre psychologique

Me Gribouva a par ailleurs estimé, concernant Mme Cottrez, qu'on se trouvait, par le nombre d'enfants retrouvés, "dans la logique d'un déni de grossesse ou de graves problèmes d'ordre psychologique ou psychiatrique".

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chezisaetcompagnies.forumpersos.com
ISALATIGRESSE

avatar

Messages : 1628
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 43

MessageSujet: Re: France: 8 cadavres de nouveau-nés retrouvés dans un jardin   Ven 30 Juil - 18:08

Voici le profil psychologique des mères tueuses de nouveau-nés
Les mères néonaticides (infanticide d'un nouveau-né) apparaissent souvent immatures, effacées et dépendantes et ont souvent essuyé des ratages dans leur passé, selon l'étude d'une pédiatre, directrice de recherche de l'Inserm, Anne Tursz.

L'étude est à paraître à partir du 2 août sur le blog elserevue.fr de la revue du Nord/Pas-de-Calais "Contact Santé" devant paraître en septembre. Anne Tursz vient de publier sur le sujet "Les oubliés. Enfants maltraités en France et par la France" aux Editions du Seuil.


L'étude porte sur le thème plus général de "la maltraitance : une pathologie largement sous-estimée en France", et a été réalisée à partir des données recueillies entre 1996 et 2000 auprès des hôpitaux et tribunaux de trois régions françaises. Mais son auteur, Anne Tursz, s'est notamment penchée sur les expertises psychiatriques de seize mères néonaticides. Elles révèlent des "résultats étonnamment convergents, conduisant à dresser un véritable profil psychologique de ces femmes", selon elle.



Carences affectives, dépendance à leur mère ou à leur compagnon, …

"Dans leur passé, on ne note pas d'événements violents mais plutôt des ratages (échecs répétés à des examens par exemple). Elles ne paraissent pas avoir une image solide d'elles-mêmes et sont décrites comme immatures, effacées, très préoccupées de satisfaire les autres et dépendantes, soit de leur mère, soit de leur mari ou compagnon par qui elles craignent d'être abandonnées", souligne l'étude. Ces femmes présentent "d'évidentes carences affectives mais pas de troubles mentaux caractérisés".



Grossesses assumées mais absence totale de contraception

Les grossesses ont toujours été cachées à l'entourage mais les femmes en ont assumé la responsabilité : "on n'a relevé aucun cas de véritable déni de grossesse, tel qu'il est usuellement défini (non prise de conscience de l'état d'être enceinte)" mais plutôt des "stratégies d'autoprotection (« j'essayais de ne pas y penser »)".

La contraception étant la grande absente des dossiers, Anne Tursz estime que dans ces cas, le néonaticide leur "apparaît comme la seule solution face à une grossesse non désirée" et "une forme de régulation des naissances".

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chezisaetcompagnies.forumpersos.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: France: 8 cadavres de nouveau-nés retrouvés dans un jardin   

Revenir en haut Aller en bas
 
France: 8 cadavres de nouveau-nés retrouvés dans un jardin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
tout ce qui se passe dans votre tete :: infos du monde de tout les jours-
Sauter vers: